Slender : The Eight Pages

 

 

Après la folie SCP-087, qui se rapproche plus du simulateur de peur que de vrai jeu vidéo, certain développeurs voulaient leur propre Indie Horror. Un d'entre eux a réussi a se hisser au même stade que SCP. Ce Indie Horror développé par PARSEC Production qui en vrai n'est qu'une seule personne (Mark J. Hadley, il s'est occupé du Game Design, de la programmation, de la musique et des sons ainsi que du Level Design et du Caracter Design) n'est autre bien sûr quee "Slender : The Eight Pages" et là attention... plusieurs versions existent mais nous y reviendrons plus tard. Parlons d'abord de Slenderman, c'est une entité crée sur les forum humour du site américain "www.somethingawful.com", un site inconnu qui le serait resté encore plus sans Slenderman, ils l'ont conçus grand, chauve, habillé comme les Men In Black en costume/cravate noires, avec de longs bras surnuméraires (sortes de tentacules) qui ressemblent a des branches et qui sortent de son dos, et qui lui servent également de moyens de déplacement (il n'a pas cette caractéristique dans le jeu). Ce monstre est apparu sur de nombreuses images truquées comme une créature réelle avant d'être reconnue comme étant un Fake. Il est particulièrement apprécié dans le millieu des Creepypastas (histoire d'horreurs anonymes sur Internet se développant surtout sur des sites comme "Creepypasta from the Crypt" ou "les Bribes Perdues" en France).

      


Slender : The Eight Pages contrairement a son grand frère "SCP-087" est doté d'un scénario. Une femme va récupérer 8 pages manuscrites dans une forêt habitée par Slenderman (et non pas "Le Slender" comme bon nombre de personne l'appelle) qui fera tout pour assassiner notre personnage. Des indices sont inscrits sur chaque feuilles pour survivre (If you look at it, it kill you par exemple) ou pour récupérer d'autres pages. En général elles ne sont pas dans un endroit banal, si vous voyez des choses qui se différencies des autres éléments du décor comme un arbre géant, des menhirs, une voiture abandonnée (celle du monstre ?) ou encore des toilettes en pleine millieu de la forêt, il faudra y jeter un oeil. Vous n'avez aucun équipement à part une lampe torche qu'il faudra éteindre de temps à autre pour ne pas gaspiller les piles qui vous seront précieuses à la fin du jeu. La créature vous poursuit dès que vous avez pris votre première feuille ou bien après quelques minutes de survie. Plus vous prenez des feuilles, plus elle sera rapide et aura une chance de vous avoir. Donc il est dur d'atteindre les 8 feuilles, autant vous le dire...

Pour finir le jeu en admettant que vous alliez d'une page à l'autre sans les chercher, que vous connaissiez leur emplacement et que la chose ne vous arrête pas pendant votre parcours, le tout serait bouclé en 10 minutes ou un quart d'heure, mais en prenant compte que vous ne connaissiez rien c'est une heure de jeu garantie avant de boucler le jeu. A la fin quand vous avez les 8 pages le jeu ne s'arrête pas, vous devez encore survivre et quand Slenderman vous tue, vous avez les crédits. Il aurait pu faire mieux qu'un système de boucle infinie je pense... Ensuite la configuration est parfaite étant donné que vous avez une petit fenêtre qui s'ouvre au début et vous pouvez choisir la résolution, la qualité des graphismes et les touches... Donc vous choisissez vraiment ce qui vous convient. La souris est tout de même un peu savonneuse et le souci est que dès qu'on court, la lampe torche se dirige vers le bas et on y voit plus rien (donc il est conseillé d'éteindre la lampe torche dans ces moments). En ce qui concerne les graphismes, la plus haute qualité est belle pour un jeu issu d'un gros studio, alors pour un jeu indé c'est fantastique. Le Level Design est plus travaillé que sur SCP car SCP-087 était un jeu avec un Level Design extrêmement pauvre avec un clipping de fou furieux et des graphismes assez moches, mais le jeu était une révolution et a réinventé la Simulation de Peur, avec une telle ambiance on pouvait pardonner ces faiblesses. Mais Slender a un scénario et on peut échapper au monstre donc il se rapproche plus d'un jeu classique, même si certaines bases du simulateur de peur sont là. Le Level Design est plus travaillé, les graphismes meilleurs, pas de clipping ni de bugs et un GP plus poussée. Mais un effort de plus aurait pu être fourni sur le skin de Slenderman qui lui par contre n'est pas terrible.


      

En parlant de Level Design, nous allons revenir sur les "autres versions" dont je vous parlais au début du jeu : c'est le même concept, c'est juste la Map qui change et tout cela n'a rien d'officiel, PARSEC Production n'est effectivement en rien mêlé à ces versions alternatives. Il faudra donc retrouver des feuilles dans un asile pour "Sanatorium," une maison de retraite abandonnée pour la version "Hospice", et à l'extérieur d'un bâtiment pour la version "Elementary". Donc ces autres versions sont des Mods, comme "The Descent" pour SCP-087-B, et ces trois cartes renforce la rejouabilitée et fournissent un certain intérêt à de nouvelles explorations, parce que bon, la forêt est une bonne map, mais au bout d'un moment on s'en lasse. On retrouve toujours le même fun a retrouver Slenderman dans des environnements différents en fait...

Bref, c'est un excellent jeu indépendant que je conseille fortement aux fans de Survival Horror, et puis … il est lointainement inspiré de Clock Tower (le concept de poursuivre son objectif en fuyant en un tueur mystérieux et fou, ne me dites pas que vous avez pas pensé a cette série culte !). Je conseille aussi les autres versions qui fait que la première version ne devient pas obsolète. Les graphismes sont magiques, les sons fabuleux, le Level Design travaillé, le Gameplay presque parfait, et en plus ce jeu est Gratuit et en téléchargement légal... Pourquoi ne pas le prendre ?


      


Une suite du nom de "Slender : The Arrivals" sortira dans pas longtemps et les premiers screens sont alléchants, le scénario sera plus poussée, bref  ce sera un "vrai" jeu et surtout une vraie suite, pas un simple Mod de PARSEC. Mark proposera la Sequel de "Slender : The Eight Pages" saurions nous alors pourquoi Slenderman est dans la forêt ? Qui est-il vraiment? Pourquoi doit on chercher les 8 pages ? Pourquoi dans cette forêt ? Vous le saurez peut-être dans le test du second opus !

 

Description du jeu par Troll2013