Imprimer le test Télécharger le test en PDF

Twilight Syndrome : Kinjiratera Toshi Densetsu



Après 4 épisodes sur Ps1 en comptant le spin-off, la licence semblait morte. En effet, aucun Twilight Syndrome n’a vu le jour sur Ps2, encore moins sur Ps3 et Psp. Et pourtant en 2008, c’est sur Ds que sort un inespéré opus ! Sa promotion se fait aussi par le biais de 2 films sortis en direct-to-dvd au Japon : Twilight Syndrome Dead Cruise et Twilight Syndrome Dead Go Round.

Ce Twilight Syndrome opère un retour aux sources puisque, comme dans les 2 premiers jeux de la série, vous incarnez un trio de lycéenne. Armées d’une lampe torche elles sont prêtes à résoudre tous les mystères de leurs écoles et de ses alentours; si vous avez lu les fiches des jeux précédents, vous savez à quoi vous attendre : les différentes histoires sont divisés en chapitres, selon vos choix dans le scénario vous obtiendrez la mauvaise, la bonne ou la fin parfaite, la mauvaise empêche de débloquer le chapitre suivant.

                             


Le scénar est saupoudré d’une petite partie de gameplay qui, Ds oblige, est plus conséquentes que ses prédécesseurs. L’exploration des environnements se fait au stylet, il suffit de toucher l’objet sur lequel on désire avoir des renseignements. Cela permet en plus d'ajouter des
interactions pendant les phases de lectures. Par exemple au chapitre 1 lors de l’utilisation du Ouija, vos 2 amies on leur doigt sur une pièce, vous devrez alors rajouter votre propre doigt (ou le stylet, au choix) et suivre les mouvements de la pièce sur la feuille de papier lettré. Du coup la lecture devient plus dynamique et on se sent moins passif devant notre écran.

Durant les phases de gameplay, vous pouvez accéder à un inventaire et vous pouvez regarder le téléphone portable de vos héroïnes pour y lire vos messages, cela fera bien sûr partie intégrante de l’histoire. La jauge de stress refait également son apparition, plus les lycéennes assistent à des évènements étranges, plus elles paniquent. La recherche est cependant toujours extrêmement limitée, l'essentiel du jeu résidant dans la lecture de longs textes.

                             

Graphiquement le titre s'en sort très bien. Evidemment les jupes des écolières sont plus courtes que dans les premiers opus, mais ce qu'il faut retenir c'est que les cinématiques sont jouées par de véritables acteurs, et ça marche plutôt bien ! En ce qui concerne les musiques, elles ont toujours collé à l’univers, et c’est encore le cas.

Comme d’habitude, une petite piqure de rappel pour tous ceux qui ne parlent pas japonais : vous ne pourrez pas finir le jeu à moins de suivre la solution complète point par point. Et sur Ds, c’est encore plus dur, puisqu’il faut même parfois écrire des kanjis sur l’écran tactile !

(note : sur les images le stylet est représenté par le symbole d'une souris parce que le jeu a été fait sur émulateur)

 

Description du jeu par Kyoledemon

Aucune image dans la galerie