Imprimer le test Télécharger le test en PDF

Clock Tower 2

 

 

Après un premier opus excellentissime qui a marqué l'histoire du survival-horror, le studio d'Human Entertainment nous gratifi d'une suite attendue au tournant sur Playstation. Tout le monde le sait, il est difficile de faire mieux quand le premier coup d'essai se révéle être un coup de maitre. Le challenge était donc ardu et pourtant il a été relevé : je l'affirme donc, oui ce Clock Tower 2 surpasse son prédécesseur, il est même le plus abouti de la série et à titre personnel c'est un des meilleurs survival qui ait été créé jusqu'à aujourd'hui. En voici les multiples raisons.

     

  


Le scénario, sans être complexe, est suffisamment bien travaillé et peut changer selon nos actions. Ce qui est rare dans la plupart des survivals, il faut bien l'avouer. L'histoire s'inscrit directement dans la continuité de "Clock Tower : The First Fear", nous retrouvons donc les rescapés du tueur au ciseau, à savoir Jennifer et un petit nouveau se prénommant Edward. Après la tuerie du manoir Barrows, ce dernier est recueilli par l'orphelinat Granite alors que Jennifer est accueilli par Helen, une professeur assistante en psychologie criminelle. Alors que les deux survivants pensaient être enfin tranquille, Scissorman frappe de nouveau bien décidé à finir ce qu'il avait commencé. Sauf que cette fois ci, Jennifer et Edward sont entourés par Helen, un policier et un journaliste qui sont, eux aussi, bien motivés à découvrir qui se cache derrière ce tueur alliéné.

Clock Tower 2 se découpe en 2 phases distinctes, celle d'enquête et celle dite "survival". La première se déroule dans plusieurs parties de la ville accessible depuis une carte, le but sera d'interroger toutes les personnes pouvant faire avancer de près ou de loin l'affaire Scissorman. Les dialogues seront primordiaux puisque selon vos choix de discours et l'ordre des gens interrogés, les personnages jouables et les lieux visités changeront. Ce qui aura évidemment aussi une répercussion sur la fin du jeu puisque 20 fins sont proposées. La plupart sont similaire, seules quelques unes sont en fait vraiment différentes. Il faudra quand même mener l'enquête correctement pour accéder au meilleur dénouement.

     

  

La partie survie nous plonge en plein cœur du gameplay. Composé en trois chapitres il faudra systématiquement s'échapper du lieu dans lequel on est enfermé en trouvant des objets et en résolvant des énigmes tout en fuyant notre assaillant prêt à tout pour enfoncer ses longues cisailles dans nos boyaux. Rappellons que le principe d'un escape-game comme Clock Tower est que le tueur est justement… intuable ! Ne reste donc que la possibilité de fuir et de se cacher dès qu'on tombe sur lui, à moins évidemment de réussir à incarner le policier armé d'un 6 coups dont chaque balle met immédiatement en déroute scissorman pour quelques précieuses minutes, un luxe ! Et il faut dire que notre tueur prend son rôle très au sérieux, il peut apparaitre n'importe où et n'importe quand. Une petite musique prévient de son arrivé imminente lorsqu'il rode dans les couloirs, pour autant il pourra surgir d'un casier ou d'une armoire si on a le malheur de les fouiller, et je vous promet qu'on sursaute très facilement, surtout que toutes ses apparitions sont aléatoires. Lors d'une nouvelle partie il se peut que l'armoire qui l'abritait soit vide. En fait on se surprend à avoir peur dès que l'on clique sur un lieu de fouille, et ça c'est vraiment énorme. Notons que ce Clock Tower est un des rare jeu du type qui équilibre à la perfection les arrivés du tueurs : ni trop, ni pas assez. Et quand il est à nos trousses, plusieurs moyens sont disponibles pour survivre. La plupart du temps il faudra se cacher, sous un lit ou dans un ascenseur par exemple, mais attention, utiliser trop régulièrement le même lieu de cache se révèle néfaste, Scissorman n'hésitant plus à couper l'électricité pour arrêter l'ascenseur ou à enfoncer ses lames à travers les armoires. Autre solution, trouver un objet contondant, mais ils ne s'utilisent qu'une fois tel l'extincteur ou le tisonnier. Nous avons donc un panel suffisamment varié de solutions pour tenter de survivre à ce cauchemar.

Petit bémol cela dit lors  des moments de calmes et donc de recherche d'objets, le curseur (car oui c'est un click and point, comme son grand frère) doit être placé méticuleusement pour prendre les objets. Il faudra bien balayer chaque élément du décors sous peine de manquer une clé posé sur un bureau par exemple. Et comme pour avoir la bonne fin il faut utiliser un objet du chapitre 1 dans le chapitre 3, il n'y a pas intérêt à le rater, sans quoi il n'est plus possible d'aller jusqu'au bout !

D'ailleurs avoir la meilleure fin du jeu est presque impossible sans indice, pour cela les développeurs ont introduit un mode "pamplhet" accessible depuis le menu du jeu. Pour débloquer les indices un par un il va falloir fouiller des endroits bien précis tout le long du jeu. On se met alors à cliquer sur tous les éléments du décors pour révéler de probables indices, et qui dit cliquer partout dit plus de possibilité de voir débouler scissorman, c'est tellement fourbe comme concept… mais c'est tellement génial !

     

  


Autre élément que j'adore, c'est la possibilité de deviner qui se cache derrière Scissorman avant que le jeu ne nous le révèle. En fouillant correctement les décors des chapitres, de petites phrases nous donnerons une idée de qui il peut être. Ce genre de procédé est utilisé dans des survivals-horrors plus récent comme Deadly Premonition, sauf que dans ce dernier l'enquête est cent fois plus poussée.

Graphiquement ce Clock Tower 2 à bien vieilli, oui la 3D est archaique et... oui c'est pas vraiment beau à voir. J'ai quand même adoré l'introduction, qui rappel les faits marquants de Clock Tower The First Fear, réalisée en trois dimensions. Les musiques, au contraire, sont excellentes. Rien que d'en parler j'en ai des frissons, c'est assez dingue quand même. La mélodie principale surtout est tout bonnement géniale et sert à merveille l'ambiance mystique du jeu. Ambiance mystique certes, mais aussi oppressante, paranoïaque... et détendue par moment. Puis l'immersion est géniale, on vit vraiment avec les personnages et la narration n'hésite pas à nous montrer le périple vécu du début à la fin. Par exemple entre le chapitre 2 et 3, lors du trajet au château, il faudra faire un arrêt et camper pour passer la nuit. Cette scène serait pour n'importe qui dispensable mais un décors et des dialogues ont été créés pour quelques minutes de jeu à peine. Ce genre de scénette fait qu'on aime et qu'on s'attache à l'histoire et aux personnages.

Je n'insiste pas plus sur les bienfaits de ce jeu, je pense avoir été suffisamment clair, il est un devoir pour tout les amateurs de survivals d'y jouer et de s'impliquer dans cet opus. C'est un survival-horror riche, intéressant, qui fait vraiment peur, même maintenant, et il est surtout doté d'une véritable identité que personne ne lui enlèvera. Il peut parfois être frustrant, moche et peu maniable à cause de la jouabilité au curseur, mais ces quelques défauts ne doivent en aucun cas freiner les fans d'horreur, c'est un monument du genre qui en a inspiré beaucoup d'autres.


Description du jeu par Kyoledemon

Avant propos

Pour définir le personnage cela dépend de vous. Pendant le prologue, si vous parlez 2 fois ou plus à Harris le personnage principal sera Jennifer, dans le cas contraire vous jouerez avec Helen !
Cette solution se fait avec Helen.


Scénario 1


Avec Helen, au troisième étage, dans la porte à l’extrémité droite vous trouverez une pince coupante (à ce moment scissorman est là, allez vous cacher dans l’ascenseur et ressortez immédiatement après). Sur un ordinateur vous devriez trouver ces pinces. Maintenant , allez au deuxième étage à la porte de l’extrémité droite, vous devez trouvez une lampe torche ! Allez vite au premier étage et fouillez, normalement vous tomberez dans une pièce avec une table, vous trouverez une clé, toujours au premier étage allez dans la pièce des cartons et ouvrez la porte au fond grâce à la pince coupante et à la clé.


Scénario 2


Pendant la phase d'enqûete, laissez la statue au gars de la bibliothèque. Allez voir le policier et demandez lui des info sur Rick, puis répondez lui NON ! Vous voilà dans la biblio.

Une fois que le proprio de la bibliothèque est trouvé, allez dans la salle de lecture. Le livre est en haut, utilisez l’escabeau ! Quand scissorman apparaitra, cachez vous dans le comptoir que vous avez vu au début.

Allez dans le bureau du bibliothécaire, fouillez le tiroir et vous trouverez une clé, ouvrez la porte qui se trouve dans la même pièce. Allumez la lumière dans l’aquarium, observez la table et trouvez la statue.

En sortant vous entendez la voix de Edward, montez les escalier et trouvez en fait scissorman. Allez vous cachez derrière le comptoir ou alors allez dans le bureau et lancez lui la lampe en plein tête. Allez à la porte derrière le comptoir, fouillez la chaise qui bouge et trouvez Edward . Revenez à cette même pièce et fouillez jusqu’à trouvez un tournevis. Allez à la pièce ou Edward se cache, utilisez le tournevis sur la plaque. Retournez à l’entrée et le policier vous sauvera.


Scénario 3


Allez à l’étage dans la porte de gauche. Fouillez le meuble qu’il y a entre les lits, et ensuite le meuble qu’il y a à coté de la cheminé. Vous obtenez une clé. Allez ensuite à la pièce d'en bas à gauche au fond et vous trouverez sur une table une autre clé ! Prenez la seule porte qui s'offre à vous.Puis prenez la premiere porte du couloir . Fouillez le lit et vous trouverez un livre, fouillez le tiroir et là un alien sort. Appuyez sur carré sans arret et quand il tombe par terre tuer la à l’aide des livres posés sur le bureau ! Refouillez le tiroir et vous lirez une inscription. Retournez dans la pièce en haut à gauche et observez la cheminé une fois, utilisez la lampe torche et là….plus de batterie !

Retournez en bas et allez tout droit, vous tomberez sur une grille, ouvrez là. Ne montez pas les escalier mais allez à la porte au fond. Ouvrez le cercueil, puis observez sur le sol le magnétophone. Elle prendra les piles. Fouillez le coffre et vous trouverez une balle. Retournez dans la pièce de la cheminé et utilisez votre lampe et vous trouverez le sort porte! Je vous laisse fouillez le château…..mais si vous trouvez Harris et qu’il vous donne une clé, ne l’utilisez surtout pas !

Quand vous arriverez dans une pièce ou une cheminée est allumée (pour arriver à la piece, retourner à l'entrée, allez à l'etage et prenez la porte ou la grille s'est enlevée), observez le bureau et lisez l’inscription. Allez à la porte suivante et observez la boite au dessus de la biblio, prenez là et mettez là dans le feu. Vous avec la clé cosmétique. Retournez dans a biblio et mettez le livre, un passage s’ouvre. Vous avez trois trou, utilisez la balle dans chacun et quand vous n’entendez pas le plouf, descendez ! S’il fait trop noir, utilisez votre lampe. Là vous trouvez le flic, discutez et vous aurez le pistolet. Retournez au hall et allez dans la pièce du cadenas, utilisez le pistolet.

Vous entrez, utilisez le pistolet sur scissorman. Là vous allez parlez au faux scissorman ! Allez dans la porte de l’église (la seule que vous n’avez pas fouillé) allez à la porte extrême gauche et utilisez votre clé cosmétique sur la boite. Vous obtenez le plan. Allez à la fontaine, fermez l’eau et entrez y, vous parlerez avec le vrai scissorman, mettez la statue dans le trou. Récitez la formule pour ouvrir la porte et… ADIEU SCISSORMAN !

C'est la fin...félicitation !

P.S. En suivant cette solution vous pourrez finir, comme moi, le jeu en 1H49.


La rubrique "???"


1) Pour obtenir cette rubrique vous devez trouver toutes les personnes dans le scénario 3 et vous devez leur parler, quand vous débutez le scénario, ne prenez aucun objet et fouillez jusqu'à arriver dans la cuisine, vous verrez Harris. Aller ensuite à la porte suivante, cliquez sur le sol puis sur la bibliothèque pour activer l'interrupteur. En bas examinez tout, cliquez sur l'echelle, il y aura un bruit, ré-examiner tout et vous trouverez le photographe. Re foullez le chateau, quand vous arriverez dans un petite pièce au plancher écroulé vous devriez voir votre amie, parlez lui et faites tout pour qu'elle ne vous suive pas (sinon elle meurt!). Ensuite suivez la solution et vous sauverez tout le monde (7 survivants normalement) !

2) Ce que contient la rubrique, tout d'abort les dessins (coloriés) fait par les concepteurs, on peut s'apercevoir que certains endroit aurait dû être autrement, les personnages avaient d'autres costumes et certain des personnages ne figurent pas dans le jeu (un journaliste, une amie de Helen). Cette rubrique contient aussi les musiques qui auraient dû être dans le jeu. Bref que des bonnes choses !


Solution du jeu par Kyoledemon

Aucune image dans la galerie