Taut

 

 

Taut est surement LE survival-horror créé sur Rpg-Maker à faire. Pour pouvoir y jouer vous devez par contre obligatoirement avoir installé sur votre pc le logiciel "rpg-maker 2003" et les "rtp pour rpg maker 2003". Après avoir rempli ses conditions, vous aurez l'honneur de pourvoir tester ce fabuleux jeu indépendant allemand qui n'est malheureusement pas fini… le créateur, un certain "charOn" a en effet abandonné le projet, malgré tout il est possible d'y jouer quelques heures, suffisamment pour baver devant cette grande démo. Taut a bénéficié d'une traduction anglaise complète et partiellement française -environ 50% du soft.

      


C'est le jour du grand déménagement, Judith Neeley âgée de 17 ans se réveille pour la dernière fois dans sa chambre, prête à finir d'emballer les cartons avec sa mère. Curieusement elle est seule à la maison, si à première vue ce n'est pas étonnant au vu du mot de sa mère sur la table, Judith va pourtant éprouver d'étranges sensations, comme si un ennemi fantomatique essayait de s'introduire chez elle pour la tuer. Résolu à sortir, elle se rendra vite compte que la ville est déserte et que tout le monde semble avoir disparu. Le scénario restera très flou puisque le jeu ne connait pas de véritable fin, pourtant plusieurs d'entres elles sont disponibles selon l'itinéraire emprunté par le joueur, mais elles se finissent presque toutes par un "end of demo". Dans l'ensemble l'inspiration des Silent Hill est très affirmé, comme dans Lone Survivor, et chaque personnage rencontré sera aussi énigmatique qu'envoutant.

La mise en scène globale du jeu est vraiment bien travaillé pour un jeu crée sous rpg maker, les quelques démos et angle du vues cinématographiques sont tout à fait dans la ligné d'un bon survival-horror. Comme pour le reste, on aura donc droit à un inventaire qui regroupera les objets trouvés au long de l'aventure, une section mémo pour chaque notes écrites et un espace tranquillisant. Ce dernier permet d'utiliser des tranquillisants qui feront office de trousse de soin, si la santé de Judith n'est pas visible, sa barre de stress par contre l'est. Mais ce concept n'est pas actif dans la démo et aurait dû être inclus dans le jeu complet, dommage…


      


Son gros avantage est sa non-linéarité qui dépend des différents fins, il est ainsi possible de visiter des lieux et d'en sauter d'autre. Lors de ma première partie je ne suis par exemple pas allé dans l'école qui représente pourtant une bonne heure de jeu ! Ce qui frappe également est la beauté de tout les décors visités, tout les sprites utilisés sont magnifiquement trouvés. Et puis chaque lieu est doté de sa propre ambiance et de ses propres énigmes. Là aussi quelques unes sont inspirés de Silent Hill, je pense notamment à celle de la main tranché à faire fondre avec de l'acide. Pour le reste c'est que du bon, surtout que les objets ne brillent pas, il faudra vraiment tout fouiller. C'est de toute façon un plaisir, particulièrement lorsqu'on remarque que chaque élément cliquable est accompagné d'une petite phrase de description…ah, nostalgie !

Les musiques utilisés collent parfaitement à l'ambiance angoissante de Taut, petit bémol ou gros clin d'œil, les musiques n'ont pas été composés pour le jeu mais compilent certain morceaux de Silent-Hill ou sont tirés de séries comme Twin Peaks. Les bruitages qui se déclencheront lors de l'apparition de l'unique ennemi du jeu -le fameux spectre- vous feront à coup sûr sursauter.


      


Si vous êtes amateurs de survival-horror old-school et si les jeux indépendant ne vous rebute pas, vous êtes obligé de tester ce jeu. Et une fois les différentes fins découvertes, vous aurez le droit de pleurer devant les photos-projet de la suite du jeu trouvable sur internet...

 

Description du jeu par Kyoledemon