Imprimer le test Télécharger le test en PDF

La Chose de Grotemburg

 

 

Que ça fait bizarre de jouer à d’aussi vieux jeux ! Alors si on s’habitue rapidement au gameplay et aux graphismes, la difficulté reste vraiment rebutante, c’est hallucinant ! Bon, avant d’en dire plus, commençons par une petite présentation. La Chose de Grotemburg est un jeu d’horreur et de comédie, il mêle donc deux genres antinomiques qui vont rendre le titre ni vraiment angoissant, ni vraiment drôle. L’objectif du jeu est retrouver qui a assassiné votre femme, pour cela vous devrez mener une enquête dans le village. Pour vous aider dans cette tâche, l’écran de jeu se divise en 3 compartiments. Au centre, vous avez la représentation de chaque environnement, en bas un menu textuel et à droite une boussole extrêmement utile.

Penchons-nous sur le menu textuel. Il est là pour que vous écriviez de manière précise toutes les actions que vous voulez entreprendre. Pour vous déplacer, vous écrirez sur votre clavier « Sud, Nord, Est, Ouest », pour examiner une pièce il faudra taper le mot « Fouiller », pour voir votre inventaire vous noterez « Inventaire », etc…  Jusque-là c’est assez simple, mais le plus dur arrive. Au début du jeu, quand vous sortez de votre maison, on vous annonce qu’il y « a du bruit dans les buissons ». Si en réponse vous tapez « Regarder Buisson », il ne se passera rien. Il faut en fait écrire « Fouiller Buisson ». Dans les buissons vous allez trouver un chat qui tient une souris entre ses dents. « Regarder Chat » ne vous avancera pas, puisqu’il faut en réalité écrire « Tirer queue du chat » pour progresser dans l’aventure… ! Bref, le jeu attend de vous des actions extrêmement précises, autant dire que sans solution vous pouvez passer des heures devant chaque écran avant de trouver quoi écrire. SI dans les années 80 ce genre de rouage était la norme, de nos jours ce n’est plus vraiment intéressant…

     

  


La difficulté ne s’arrête pas là puisque le titre est très punitif. C'est-à-dire que les Game Over peuvent apparaitre n’importe quand. Prenons l’exemple d’un embranchement dans le village, vous pouvez soit aller à l’Est, soit à l’Ouest. Vous décidez d’explorer l’Ouest ? Et bien vous vous faites écraser par une voiture… et oui, tant pis pour vous, il fallait sectionner « Est ».  Vous êtes bon à reprendre depuis le début. Heureusement qu’aujourd’hui, les émulateurs permettent de sauvegarder quand on le désire…

Même l’atmosphère du jeu est piétinée, les éléments horrifiques du titre sont complètement démontés par les éléments comiques qui inspirent plus de pitié qu’autre chose. Ainsi en explorant la forêt vous pourrez rencontrer le sosie de Rambo…

Non vraiment, je ne recommande pas ce jeu, d’autres titres old school bien plus intéressants n’attendent que vous !


Description du jeu par Kyoledemon

Aucune image dans la galerie