Ao Oni : Les Films

 

 

Ao Oni (Blue Demon)

Dire que Ao Oni a été décliné en deux films, franchement, qui l’aurait cru ? Alors évidemment, comme tous les live-action japonais, le budget alloué à ces œuvres est minuscule. Mais quand on est conscient de ça, et qu’on ne s’attend pas à voir du grand cinéma, la curiosité l’emporte forcément sur la qualité du produit. Ici nous allons donc nous intéresser au premier film, et celui-ci ne reprend pas le scénario du premier jeu, mais s’inspire de celui du premier livre !

On y suit les périples de deux lycéens : Shun et Anna. Shun est un concepteur de jeu vidéo indépendant (il en crée un très semblable à Ao Oni… mise en abime, bonjour !) et Anna tente de veiller sur Shun car il est victime de brimade en dehors du lycée. Fait d'un malheureux hasard, ces deux protagonistes vont se retrouver enfermés dans une maison dite hantée, en compagnie de Mika, Takeshi, Takuro et Hiroshi… qui sont, eux, les héros du jeu ! Ces six personnes vont vite se rendre compte que dans la bâtisse se cache l’Ao Oni, un monstre bleu bien décidé à les dévorer tout cru…

     

  

Comme déjà évoqué ci-dessus, l’histoire de ce film suit le scénario du premier livrequi lui même, forcément, s'inspire du jeu. Ainsi, les fans de l'opus vidéoludique revivront plusieurs scènes qu’ils connaissent bien : Takeshi qui s’enferme dans l’armoire, la découverte de l’assiette cassée, la découverte de la salle du piano, et plus généralement la recherche d’objet et la résolution d’énigme. Mais le déroulement de l'intrigue et la scène finale calquée sur le roman diffèrent du jeu et apportent une nouvelle perception de l'univers d'Ao Oni pour les joueurs de la première heure.

Si le déroulement de l’histoire est maîtrisé, le reste du film est malheureusement très "low cost". Les acteurs sont sacrément mauvais, les décors sonnent faux, les angles de caméra sont classiques, et les effets spéciaux sont risibles… et en disant ça, je pense surtout à l’Ao Oni en 3D ! Il est vraiment grotesque et n’inspire la peur à aucun moment… mais vous allez me dire que ça ne diffère pas du jeu, alors dans ce cas, ce n’est peut-être pas si grave, haha ! Malgré tous ces défauts de production à petit budget, le film soigne son travail de produit fan service, ainsi certaines musiques comme celle de la course poursuite entre l'Ao Oni et les protagonistes sont directement issue du jeu ! Donc, si vous êtes assez curieux pour être tenté par cette oeuvre, n'hésitez pas, d'autant que le film ne dure que 1h10 !



Ao Oni ver 2.0 (Blue Demon ver 2.0)

Je pensais que le second film serait moins bien que le premier, et bien pas du tout, il est même meilleur. Son concept principal est d'ailleurs bien trouvé. Le film se nomme "Ao Oni ver 2.0", ce titre fait directement référence aux titres des jeux qui se déclinent en 6 versions et qui résonnent comme autant de monde différent dans lequel les 4 héros explorent la maison hantée. Ici, le film est donc une deuxième version du premier. On y retrouve donc les protagonistes du jeu : Mika, Takeshi, Takuro et Hiroshi et ceux du premier film : Shun et Anna.

Sauf que dans cette version, beaucoup de choses changent. La plupart des acteurs sont différents (comme si on renouvelait leurs skins in-game), et Shun et Anna ne sont plus de la partie pour l’exploration du manoir. Ils se contentent de suivre les péripéties des quatre protagonistes à distance, sur internet, pendant que les explorateurs filment leurs découvertes. Rapidement, quand le quatuor va se retrouver confronté à l’Ao Oni, Shun va s’apercevoir, comme dans le premier film, que le jeu qu’il est en train de développer dans sa chambre a un lien avec tout ce qui arrive.

     

  

Sans être exceptionnel, le scénario nous tient en haleine du début à la fin. Les fans apprécieront aussi de retrouver, une fois de plus, des lieux et des évènements clefs du jeu : Takeshi qui s’enferme dans l’armoire (encore... et oui, n'oubliez pas, nous sommes dans un nouveau monde dans cette version 2.0), la découverte de l’assiette brisée, le sous-sol et sa prison, et vous pourrez même voir le BlockMan qui est un compagnon de l’Ao Oni présent dans les dernières versions des jeux. Là encore, la 3D des différents Oni est assez risible et on voit bien que ce film n’a pas eu un budget supérieur à son ainé.

De plus, les acteurs sont toujours aussi faibles et les décors, quoiqu’un peu meilleurs, font assez pâle figure par rapport à un vrai film de cinéma. Mais si on n’est pas très regardant à ce sujet, ce n’est pas bien gênant. Au final, ce film d’à peine 1h réussis à être réellement plaisant et nul doute que les fans du jeu passeront du bon temps devant cette libre adaptation !

 

Description des films par Kyoledemon

Aucune image dans la galerie