Imprimer le test Télécharger le test en PDF

Chaos Break

 

Ce jeu s’inspire de Chaos Heat, un action-horror se déroulant dans le même univers avec les mêmes personnages (Mituki et Rick). Les deux opus sont par contre très différents dans leur scénario et dans leur approche du genre : Chaos Heat préférant l’action frénétique et Chaos Break optant pour un relatif équilibre entre action, recherche et énigmes. C’est pour ces raisons que les deux jeux ne sont pas regroupés dans une page classique "série".


Proposé au Japon par TAITO, puis en Europe par EON Digital Entertainment, en 2000 _ mais jamais en Amérique_ ce jeu risque, de prime abord, de vous rebuter par ses graphismes vieillots et son animation parfois saccadée : vous auriez tort cependant de le négliger, vous passeriez à coté d'un petit joyau !.

     

  


Chargés d'enquêter dans un Institut de Recherche dissimulé dans une plate-forme en pleine mer, vous vous apercevez bientôt qu'il a été investi par des aliens entomomorphes rampants, qui ont également occasionnés de hideuses mutations aux occupants humains ! Voici donc les ennemis que vous devrez combattre pour sortir vivant de ce terrible endroit, sans compter un ver géant étrangement similaire à celui de R.E.3: Nemesis et de Code Veronica, des robots, des ragondins diaphanes, et des oiseaux à tête humaine rappelant «le Vautour» de Spiderman ! Dès le début du jeu vous devez choisir entre deux personnages, la japonaise Mituki _ sorte de « clone » de Jill Valentine en culottes courtes ! _ ou l'Américain Rick.

Les deux aventures ne commencent pas au même endroit et, quoique ayant un gros tronc commun, ne se déroulent pas tout à fait dans le même ordre. Chacun est muni d'une arme double, tirant pour l'action de base des cartouches classiques, et pour les combats plus soutenus une variété de cinq grenades différentes. Mais ils peuvent également donner coups de pied et de poing ! Une fonction «esquive» est aussi disponible, permettant à votre personnage d'effectuer des roulades. L'action est variée puisque outre éliminer vos ennemis vous devrez résoudre des énigmes (dont un «carré magique» qui sera différent si vous reprenez la partie, à l'instar de certaines énigmes de R.E.3), chercher et trouver les traditionnelles clés et cartes magnétiques, vivisséquer un alien pour préparer un vaccin, escorter des scientifiques dans un environnement hostile… à noter que si votre protégé se fait tuer, le jeu ne prendra pas fin mais vous n'obtiendrez pas le meilleur dénouement, ceux-ci étant au nombre de dix, cinq par héros.

     

  

L'inventaire est illimité et son apparition suspend l'action. Les sauvegardes se font sur des ordinateurs qui recèlent souvent aussi de précieuses informations; par contre, seule particularité irritante du jeu, chaque nouvelle sauvegarde écrase la précédente, aussi ne le faites qu'à bon escient car dans le dernier quart, si les munitions de base abondent, les soins se font rares… Pour avoir le meilleur classement de fin, point ne suffit de mener le jeu à son terme dans les meilleures conditions, il faut encore réaliser une sorte de quête annexe : collecter 100 CD-rom, sans utilité pour le déroulement de l'action, disséminés dans tout le bâtiment. Or, trois portes ne s'ouvrent qu'à des créneaux horaires bien précis...


Description du jeu par Zombieater

Aucune image dans la galerie